LETTRE D’INFORMATION

Archives

Les Soeurs Dominicaines de la Congrégation du Puy ont quitté Clermont-Ferrand en 2016

Le dimanche 3 juillet 2016, au cours de la messe de 11h à la basilique Notre-Dame du Port, les membres de la communauté paroissiale ont exprimé leur amitié et leur gratitude aux Soeurs dominicaines qui allaient quitter la Paroisse pour retourner au Puy-en-Velay au mois de septembre suivant.

Soeur Marie Emmanuelle, Prieure Générale de la Congrégation des Dominicaines du Puy a rappelé les multiples engagements des Soeurs au service de la paroisse et du Diocèse de Clermont : « … Aujourd’hui, en disant au revoir et merci à Soeur Marie-Agnès et à Soeur Pascale-Dominique, c’est à toutes celles qui ont vécu au milieu de vous que vous vous adressez, … » 

Un verre de l’amitié a suivi la célébration eucharistique.

 

Message de Sœur Marie Emmanuelle,

Prieure générale de la Congrégation des Dominicaines du Puy

L’évangile que la liturgie de ce jour nous a proposé nous a montré Jésus choisissant des disciples pour les envoyer deux par deux. Et c’est précisément ce dimanche que la paroisse Notre-Dame de Clermont a retenu pour dire au-revoir à Sœur Marie Agnès et Sœur Pascale Dominique appelées toutes deux à quitter Clermont pour rejoindre une autre communauté au Puy.

Le départ de ces deux sœurs signifie très concrètement la fermeture de la communauté dominicaine de la rue Bardoux, dernière communauté de Dominicaines du Puy dans le diocèse, même si je n’oublie pas la présence d’une de nos sœurs à Beaumont, en communauté inter-congrégations avec une sœur de la Miséricorde.

Ouverte en 2003, la communauté de Dominicaines du Puy de la rue Bardoux s’est vu confier la mission d’animer la prière de l’Église dans un premier temps à Saint-Genès des Carmes puis à Notre-Dame du Port. Au milieu de vous, les sœurs ont partagé chaque dimanche la prière des Vêpres et une fois par mois la prière mariale. Elles se sont efforcées de faire de chaque dimanche de l’Avent et du Carême un temps fort de méditation. Les Semaines Saintes ont également été marquées par les Offices des Ténèbres qui ont permis à nombre d’entre vous de découvrir de grands et beaux textes des Pères de l’Eglise.

Toutes les sœurs qui ont vécu dans cette communauté se sont mises au service de la paroisse ou du diocèse par des engagements divers : accueil à la cathédrale et à Notre-Dame du Port, catéchèse, équipes de partage biblique, accompagnement de catéchumènes, chorale, service diocésain de la pastorale liturgique et sacramentelle, aumônerie de collèges et lycées, service diocésain de l’aumônerie de l’enseignement public, pastorale de l’enseignement catholique, aumôneries hospitalières.

La communauté a été très active mais également, vous le savez, très éprouvée. Six sœurs étaient arrivées à Clermont en septembre 2003, elles ne sont plus que deux aujourd’hui. Les dernières années ont été particulièrement difficiles avec les problèmes de santé d’abord de Sœur Michelle Dominique puis de Sœur Marie Raphaëlle dont nous avons célébré les funérailles ici même le 5 janvier dernier.

Aujourd’hui, en disant au-revoir et merci à Sœur Marie Agnès et Sœur Pascale Dominique, c’est à toutes celles qui ont vécu au milieu de vous que vous vous adressez en rendant grâce avec elles pour tout le chemin parcouru ensemble.

Et comme l’évangile d’aujourd’hui nous y a invités tout spécialement, nous ne manquerons pas de demander encore au Seigneur d’envoyer de nouveaux ouvriers pour sa moisson, dans le diocèse de Clermont, bien sûr, comme aussi dans le diocèse du Puy où Sœur Marie Agnès et Sœur Pascale Dominique seront désormais appelées à continuer à servir l’Eglise dans de nouvelles missions.

Notre-Dame du Port

Quatorzième dimanche du temps ordinaire [2016]