Agenda

août 2018
LMMJVSD
   1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31   
« Juil   Sep »
  • Pas d'événement

« Marie, Mère de l’Eglise » désormais célébrée chaque année le lundi de Pentecôte


Conformément à la volonté du Pape François, la mémoire de Marie, Mère de l’Église est désormais obligatoire pour toute l’Église de rite romain, le lundi après la Pentecôte. La Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des sacrements a publié le 3 mars dernier un décret en ce sens, signé le 11 février 2018, date du cent-soixantième anniversaire de la première apparition de la Vierge à Lourdes.

L’Église catholique en France rappelle – dans un texte publié le 16 mai dernier – que la maternité ecclésiale de Marie «a des fondements bibliques». Cette célébration officielle souligne une caractéristique de la Vierge Marie, qui est à la fois mère du Christ et de l’Église. Déjà présente dans la foi chrétienne des premiers siècles, avec saint Augustin et saint Léon le Grand, puis reprise par les auteurs spirituels et les papes, cette qualification de la Vierge Marie comme Mère de l’Eglise avait été établie officiellement par le bienheureux Paul VI le 21 novembre 1964, lors de la clôture de la 3e session du concile Vatican II.

Commentant le décret, le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des sacrements, explique l’intention du Pape. Celui-ci a pris la décision de célébrer Marie Mère de l’Église, «en considérant l’importance du mystère de la maternité spirituelle de Marie qui, dans l’attente de l’Esprit Saint à la Pentecôte (cf. Ac 1, 14), n’a jamais cessé de prendre soin maternellement de l’Église pèlerine dans le temps». Le vœu, explique encore le cardinal Sarah, est que cette célébration «rappelle à tous les disciples du Christ que, si nous voulons grandir et être remplis de l’amour de Dieu, il faut planter notre vie sur trois grandes réalités – la Croix, l’hostie, et la Vierge – … trois mystères que Dieu a donnés au monde pour structurer, féconder et sanctifier notre vie intérieure, et nous conduire vers Jésus».

Les très belles prières de la messe « Marie, Mère de l’Église » – que l’on peut lire en cliquant sur l’image ci-contre – figurent dans l’appendice du Missel romain « Messes en l’honneur de la Vierge Marie ».