Agenda

mai 2019
LMMJVSD
   1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31   
« Avr   Juin »
  • Pas d'événement

Retour sur la messe des amoureux 2019 à la Basilique Notre-Dame du Port à Clermont-Ferrand


                                                          Photographies © Hermès Milio                                                                                                                [Un clic sur les images pour les agrandir]

Pour la 8année consécutive, la paroisse Notre-Dame de Clermont avait invité les amoureux de tous âges et toutes situations à venir prier lors de la messe célébrée spécialement à leur intention.

Au début de l’Eucharistie, dans la Basilique comble, les fidèles ont été invités à prier pour « tous les couples mariés, pour ceux qui se préparent à recevoir le Sacrement de Mariage, ceux qui réfléchissent à leur vocation, pour les amoureux séparés par la mort, les amoureux blessés et les amoureux de Dieu. »            

Puis quatre couples ont témoigné de leur foi et mis l’accent sur les grâces reçues de leur Sacrement de Mariage.


Claire et Alain, 5 semaines de mariage: «Nous nous sommes mariés dans cette église le 5 janvier dernier … Cette date est aussi le 10e anniversaire de l’ordination diaconale de papa … Nous vous proposons de relire notre prière des époux: Seigneur, merci d’avoir fait se croiser nos chemins  … Merci de nous avoir appris à être indulgent l’un envers l’autre … aide-nous à bâtir notre foyer avec des rires et pleurs … offre-nous de pouvoir faire grandir notre amour l’un envers l’autre.» 

Armelle et Étienne, 16 ans de mariage, ont rejoint depuis 3 ans l’équipe d’Alpha Duo de la paroisse : « … Dieu nous a confié 6 enfants, âgés de 2 à 13 ans … Aujourd’hui, nous rendons grâce au Seigneur d’avoir permis de nous rencontrer … et nous lui demandons de progresser encore pour que notre écoute soit toujours plus attentive et bienveillante … Aux couples, jeunes ou moins jeunes, que nous avons accompagnés et que nous accompagnerons lors des parcours Alpha Duo, nous voulons adresser cette parole de saint Mathieu “Vous êtes le sel de la terre”, le slogan des J.M.J 2002, année de notre mariage. »

Nathalie et Vincent, 30 ans de mariage :  « … Nous avons élevé nos enfants dans la foi chrétienne … La vie n’est pas toujours simple, mais la foi nous a aidés à faire face aux difficultés, à faire preuve de bienveillance et de compréhension l’un envers l’autre … Nous n’oublions pas que si nous sommes là, c’est que nous avons nous-mêmes reçu cette foi de nos parents qui s’unissent à nous pour cette messe des amoureux.»

 

 

Marguie et Léopold ont fêté leur jubilé de 70 ans de mariage à Notre-Dame du Port le 2 février dernier : « Nous croyons fermement dans la famille, base de la société … Nous avons ressenti tout au long de ces 70 ans la main de Dieu et de la divine Providence, et, surtout, la protection de la Bienheureuse Vierge Marie pour laquelle nous avons toujours une profonde dévotion … Nous rendons grâce pour nos parents qui nous ont appris le chemin de la foi, pour nos 3 enfants et leurs conjoints, nos 11 petits-enfants et nos 5 arrière-petits-enfants … Ces 70 années ensemble ont passé vite … La foi, l’amour en Dieu et le respect de l’autre nous ont amenés à une certaine harmonie et à une grande paix intérieure … Nous mettons à profit le temps qui nous est donné pour nous préparer à la rencontre avec le Seigneur.» 

 

 

Les chants étaient animés par la chorale Les Loups Anges dirigée par Mariette.

 

 

                                                                « Ce soir, nous sommes à Cana. »,                                                                           tel était le fil conducteur de l’homélie, du Père Paul Destable, curé de la paroisse.

 

« “Il y avait un mariage à Cana en Galilée. Jésus était là avec Marie sa mère et ses disciples.” Si vous êtes ici ce soir, c’est afin de prier pour votre couple, pour votre amour. Autrement dit, vous invitez Jésus à votre amour et comme nous sommes à Notre-Dame du Port, Marie, elle aussi, est là.» 

Jésus ayant changé l’eau en vin, le maître du repas dit au marié : “ … toi tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant.” « Le bon vin, poursuivit le Père Destable, le vin des noces vous est offert par Jésus dans la fidélité. Ce bon vin est donné les jours de fête, mais ce vin de l’alliance vous est donné aussi quand il est encore plus nécessaire : dans les moments difficiles, dans les épreuves, peut-être même dans les conflits à dépasser et à pardonner … Il est donc bon de demander au Christ d’intervenir pour que l’alliance dans votre couple, dans votre famille soit toujours réussie à ses yeux … De même que Jésus transforme l’eau en vin, de même que Jésus transforme le vin en son sang versé pour la nouvelle alliance et pour la multitude, de même Jésus peut embellir, transformer vos personnes, votre sexualité, votre affectivité pour qu’elles ressemblent de plus en plus à cet amour qui fait exister l’autre et qui ne passera jamais.»                                                                                                                                  Retrouvez ou découvrez ci-dessous l’homélie du Père Paul Destable

 

À fin de la célébration, chaque couple était invité à déposer un lumignon aux pieds de la statue de la Vierge Marie, Notre-Dame de Tendresse, dans la crypte de la Basilique.

 

 

Puis, avant la bénédiction finale du Père Destable, Armelle et Étienne ont lu la prière à Notre-Dame de Tendresse, distribuée à tous les participants : « Marie, Notre-Dame de Tendresse, nous t’appelons ainsi car tes gestes expriment la tendresse complice que tu échanges avec ton Fils … Notre-Dame de Tendresse, prends soin de celles et ceux que j’aime tendrement. »  [ » » lire ici].

 

 

                                                 Messe des Amoureux 2019                                                                                     Basilique Notre-Dame du Port

Textes bibliques : Première lecture : 1 Co 12,31-13,8   Evangile : Jean 2 ,1-11

 

Ce soir nous sommes à Cana

          « Il y avait un mariage à Cana en Galilée. Jésus était là avec Marie sa mère et ses disciples. » Si vous êtes ici ce soir, c’est afin de prier pour votre couple, pour votre amour. Autrement dit, vous invitez Jésus à votre amour et comme nous sommes à Notre-Dame du Port, Marie, elle aussi, est là.

          Dans cet Évangile des noces de Cana on aimerait bien savoir qui était le couple ? Qu’est-ce que Jésus leur a dit ? En quels termes leur a-t-il adressé des félicitations ? Quels encouragements leur a-t-il donné ? Mais apparemment rien de tout cela ne nous est rapporté. Par contre il y a un détail qui prend une grande importance : ils n’ont plus de vin. C’est Marie qui l’a remarqué. Jésus intervient pour changer l’eau en vin, mais surgit un nouvel incident : le vin est trop bon. Le maître du repas reproche au marié : « Tout le monde offre d’abord le bon vin et lorsque les gens ont bien bu on apporte le moins bon. Mais toi tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. »

          Ce qui pourrait être pris pour une remarque aigre-douce devient en fait une parole prophétique. Le marié à qui est adressée cette parole c’est Jésus lui-même. C’est lui qui est venu célébrer les noces entre Dieu et l’humanité, sceller l’Alliance entre Dieu son Père et la famille humaine. C’est sa première manifestation publique,  son geste inaugural.

            Pour comprendre la portée de cette parole adressée à Jésus : « Toi tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant », nous avons les témoignages qui nous ont été partagés au début de cette célébration et l’hymne à l’Amour de Saint Paul.

          Quatre couples ont exprimé leur action de grâce pour ce bon vin qui leur est donné jusqu’à maintenant : Alain et Claire : 5 semaines depuis leur mariage, Armelle et Etienne : 16 ans,  Nathalie et Vincent : 30 ans,  Marguie et Léopold : 70 ans. Le bon vin, le vin des noces vous est offert par Jésus dans la fidélité. Ce bon vin est donné les jours de fête, mais ce vin de l’alliance vous est donné aussi quand il est encore plus nécessaire : dans les moments difficiles, dans les épreuves, peut-être même dans les conflits à dépasser et à pardonner.

          À la demande de Marie, Jésus a accepté de poser un geste miraculeux. Au désert, après 40 jours de jeûne, Jésus avait faim mais il a refusé de changer les pierres en pain. C’est le tentateur qui l’invitait à faire un miracle à son seul profit. À Cana, c’est Marie qui lui demande un miracle mais c’est pour que la noce soit réussie. Il est donc bon de demander au Christ d’intervenir pour que l’alliance dans votre couple, dans votre famille soit toujours réussie à ses yeux.

          En écoutant l’hymne à l’Amour de Saint Paul, beaucoup d’entre vous ont dû se remémorer la célébration de leur mariage où ce texte a été lu.  À première vue, on peut se reconnaître dans cette lettre de l’apôtre. « Oui je suis capable de prendre patience, de ne pas me vanter, de tout partager . . . En cherchant bien, je vais trouver des qualités qui correspondent à notre couple ». Tant mieux, mais si on fait une lecture plus attentive on s’aperçoit que cet hymne à l’Amour ne parle pas d’abord de nous, mais du Christ.

          « J’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour je ne suis rien. » Il s’agit donc d’un amour qui fait exister.

          « L’amour ne passera jamais. » Qui peut dire cela en vérité, sinon celui qui par sa mort et sa résurrection a vaincu la haine et le péché ?

          Dans cet hymne le sujet des verbes c’est Dieu Amour. En Jésus-Christ l’amour de Dieu est devenu une personne qui peut nous dire en vérité : l’amour ne passera jamais. Qui peut nous dire en vérité, jusqu’au bout je garderai le bon vin pour toi et pour votre amour.

Ce soir nous sommes à Cana

          L’eau fade est transformée en vin. Jésus demande de remplir les jarres de pierre. Ce n’est pas n’importe quel contenant, ces jarres servaient aux purifications rituelles des juifs. C’est une façon imagée mais très claire de nous dire que par la venue de Jésus-Christ nous passons de l’ancien au nouveau Testament. Nous quittons l’eau de l’ancienne alliance pour accueillir le vin de la nouvelle et éternelle alliance.

            Au cours de cette Eucharistie le vin devient le sang du Christ. À Cana Jésus estime que son heure n’est pas encore venue mais sur la croix sa dernière parole sera : « Tout est accompli. » Il a alors pleinement réalisé sa promesse : « Il n’y a pas de plus grande preuve d’amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. »

          De même que Jésus transforme l’eau en vin, de même que Jésus transforme le vin en son sang versé pour la nouvelle alliance et pour la multitude, de même Jésus peut embellir, transformer vos personnes, votre sexualité, votre affectivité pour qu’elles ressemblent de plus en plus à cet amour qui fait exister l’autre et qui ne passera jamais. Six cents litres d’eau changés en vin vous allez me dire que cela fait beaucoup ! Même si à cette époque les noces pouvaient durer 8 jours. Cela fait bien ressortir que la mesure de l’amour de Dieu c’est la démesure. Notre prière peut se formuler ainsi :

          Seigneur, que ton amour sans mesure vienne constamment ressourcer notre amour.

                                                                        Père Paul Destable

Photographies © Hermès Milio

0  0  0  0  0