Agenda

septembre 2019
LMMJVSD
       1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30       
« Août   Oct »
  • Pas d'événement

Valorisation des abords de Notre-Dame du Port : un message du Père Paul Destable aux paroissiens de Notre-Dame de Clermont


Photo © La Montagne

 

 

 

Clermont-Ferrand, le 7 Décembre 2018

 

Quelques réflexions que nous souhaitons partager avec les paroissiens de Notre-Dame de Clermont suite à notre participation au comité de pilotage du projet de valorisation des abords de Notre-Dame du Port.

Cette rencontre a eu lieu le 29 novembre 2018 ; différents sujets y ont été abordés.

La crypte

    Les travaux de réfection devraient commencer en 2020. Un architecte est désigné. Nous avons demandé que la paroisse soit associée aux décisions concernant cet aménagement. Demander cela n’est pas une faveur mais le respect de la loi car cet édifice « est affecté au culte intégralement, gratuitement et perpétuellement » [article 13, loi de 1905]. Les travaux d’aménagement intérieur ayant une incidence sur le culte nécessitent l’accord de l’affectataire.

     Évidemment, nous demandons une vigilance particulière pour que l’éclairage valorise la statue de Notre-Dame du Port. Il est important de maintenir l’accès au puits qui est utilisé pour la bénédiction des pèlerins vers Saint-Jacques-de-Compostelle et de réinstaller les ex-voto. Nous avons exprimé cette remarque de bon sens qui s’applique aussi dans une église : un architecte est plus intelligent quand il écoute le point de vue des utilisateurs.

La sacristie

        La réfection de la sacristie est envisagée dans la même période. Cela nécessitera l’aménagement d’un lieu provisoire pendant la durée des travaux. Nous demandons que les tableaux qui étaient placés dans la sacristie avant la restauration de la Basilique retrouvent leur place.

L’aménagement de la cour

    Les trois maisons de la rue du Port seront conservées et restaurées; elles abriteront le centre d’interprétation de la Basilique.

       Il y aura un élargissement de la partie végétale le long du mur de ces maisons : il serait bien que ce soit une végétation qui fleurisse au mois de mai au cours des fêtes de Notre-Dame du Port.

        Sous la terrasse qui va élargir la rue Notre-Dame du Port sera construite une salle de 55 mètres carrés. C’est cela qui nous inquiète le plus. Nous avons fait remarquer à nos interlocuteurs que cette construction risquait de devenir et pour longtemps « un nid à chicanes ». En effet, comment harmoniser l’activité cultuelle de la cour avec ce qui va être organisé dans cette salle ? L’usage cultuel de la cour est très fréquent [plusieurs fois par semaine] et pas toujours prévisible à long terme [célébration des enterrements]. Le minimum, pour apaiser notre inquiétude, est l’établissement d’une convention afin de réguler l’utilisation de cette salle. En effet, il y a un point sur lequel nous serons fermes et vigilants : c’est celui de la liberté de culte dans ce lieu qui lui est affecté.

Le gardiennage

     Un autre sujet d’inquiétude est la question du gardiennage [c’est l’affectataire qui est chargé du gardiennage et de la police dans le lieu cultuel]. Nous avons demandé qu’une grille assez haute soit installée au fond du nouvel escalier. Il est important d’être très vigilant sur cette question pour que les choix architecturaux ne rendent pas impossible la sécurité de ce lieu. La Municipalité n’arrive pas à résoudre la question du belvédère où ni les biens ni les personnes ne sont en sécurité. Il en est de même pour la terrasse Nord sur laquelle montent régulièrement des personnes en escaladant les grilles qui sont peu hautes à cet endroit. Il y a là un gros problème de sécurité pour les personnes qui s’introduisent ainsi et pour le bâtiment lui-même. Il faut donc bien réfléchir avant de créer un nouveau problème alors que cela fait des années que les responsables sont impuissants à résoudre ceux qui sont posés.

        Nous devrons aussi aborder la question qui ne l’a pas été ce jour là : le libre accès à la chaufferie.

En étroite collaboration avec la Municipalité

      Nous nous réjouissons des efforts qui sont entrepris par la Municipalité pour la réhabilitation de ce quartier du Port. Nous pensons nous-mêmes apporter une contribution importante à cette vitalité. La première valorisation d’un lieu de culte c’est le culte : le nombre de célébrations et de pèlerinages est plutôt en augmentation et rassemble bien entendu de nombreux Clermontois mais aussi des gens du monde entier. Nous assurons l’ouverture et l’accueil tous les jours de l’année sans aucune exception. En ce qui concerne l’animation du quartier, il faudrait mentionner aussi l’activité de l’espace Saint-Laurent.

        Nous souhaitons évidemment avoir la collaboration la plus claire possible avec la Municipalité, cela s’est très bien passé en ce qui concerne l’église Saint-Eutrope. Nous pouvons même renouveler ici les remerciements que nous avons déjà adressés publiquement. Mais nous regrettons vivement de ne pas avoir reçu de réponse à notre courrier du 12 novembre 2014 qui exprimait notre point de vue sur la destination cultuelle de la cour et nos demandes répétées d’avoir une entrevue avec Monsieur le Maire sont restées sans réponse.

        Cet ensemble de réflexions n’a pas l’intention d’être une analyse complète du projet, il y aura d’autres points à étudier. Cette rencontre à la Mairie s’est déroulée dans un climat serein et constructif, mais nous tenons à être associés aux décisions qui vont être prises prochainement ce qui est notre droit.

 

                                                            Yves Boutin, secrétaire général du Conseil pour les affaires économiques                                                                        Père Paul Destable, curé de la paroisse Notre-Dame de Clermont

 

Lire aussi sur lamontagne.fr : À quoi ressembleront les abords de Notre-Dame du Port en 2022 ?