« Aucun être humain ne peut en traiter un autre comme un objet » : une nouvelle déclaration de la C.E.F


« Le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France, réuni les 6, 7 et 8 janvier 2020, tient à exprimer son inquiétude devant le projet de révision des lois de bioéthique dont la discussion au Sénat se prépare . . . » [Publié le 13 janvier 2020]

»» Lire la suite sur