En cette année qui lui est dédiée, fêtons saint Joseph artisan le 1er mai à Saint-Pierre-les-Minimes


L’enfance du Christ – Gerrit van Honthorst, 1620 – Hermitage à Saint-Pétersbourg, Russie – Domaine public

 

Fête de saint Joseph artisan
Messe célébrée à 12 h 15 en l’église Saint-Pierre-les -Minimes

« Nous fêtons aujourd’hui, saint Joseph comme artisan et travailleur manuel. Charpentier de son métier, il coopéra par le travail de ses mains à l’œuvre créatrice et rédemptrice, tout en gagnant le pain de la Sainte Famille et, avec Marie, en éveillant à la vie des hommes l’Enfant que Dieu lui avait confié.
Pie XII a institué en 1955 la fête de saint Joseph artisan, destinée à être célébrée le 1er mai de chaque année. » Martyrologe romain [source : nominis.cef.fr]

Dans son Exhortation apostolique REDEMPTORIS CUSTOS sur la Figure et la Mission de saint Joseph dans la vie du Christ et de l’Église du 15 août 1989saint Jean-Paul II écrit :

« … Si, dans l’ordre du salut et de la sainteté, la Famille de Nazareth est un exemple et un modèle pour les familles humaines, on peut en dire autant, par analogie, du travail de jésus aux côtés de Joseph le charpentier. A notre époque l’Eglise a mis cela en relief, entre autres, par la mémoire liturgique de saint Joseph Artisan, fixée au ter mai. Le travail humain, en particulier le travail manuel, prend un accent spécial dans l’Évangile. Il est entré dans le mystère de l’Incarnation en même temps que l’humanité du Fils de Dieu, de même aussi qu’il a été racheté dune manière particulière. Grâce à son atelier ou il exerçait son métier en même temps que Jésus, Joseph rendit le travail humain proche du mystère de la Rédemption. » [Nº 22].