« Éthique de la loyauté » : l’éditorial de Mgr François Kalist du 27 novembre 2020


Photographie d’archives © Kto.tv.com

«  …Le mode d’action retenu par les évêques de France, dans la durée, c’est le droit et la concertation, comme l’a rappelé le Président de la CEF dans son communiqué du 26 novembre 2020. Un nouveau recours sera donc déposé, au nom de la défense d’un droit fondamental. Faire des courses au supermarché, aller au cinéma, et pratiquer librement un culte, ce n’est pas du même ordre…

…Selon le concile Vatican II, le devoir de respect à l’égard des autorités n’exclut pas la prise de parole lorsque la défense des droits fondamentaux l’exige, “en utilisant tous les moyens, et ceux-là seulement, qui sont conformes à l’Évangile et en harmonie avec le bien de tous” [GS 76, §5]…

…Dans ces moments difficiles, j’invite à préférer la loyauté à la défiance, la sérénité à l’agitation. Pour autant, “honorer le roi” n’est pas lui être naïvement et servilement soumis. L’obéissance, selon l’Évangile, se doit de rester clairvoyante, en raison même et au service du “ bien de tous ”. »

» Lire l’éditorial de notre archevêque sur