Fête de la Visitation de la Vierge Marie à Notre-Dame du Port le lundi 31 mai 2021 à 18 h 30


La Visitation – Vitrail de Notre-Dame du Port © D. Gracz, Paroisse Notre-Dame de Clermont

[Il n’y aura de messe à Saint-Pierre-les-Minimes ce lundi 31 mai].

 

C’est le deuxième mystère joyeux du Rosaire que l’Église nous invite à célébrer en ce 31 mai, une fête qui vient aussi conclure le « mois de Marie » .

« Le voyage de Marie est un authentique voyage missionnaire. » 

Écoutons le pape Benoît XVI [Discours de conclusion du mois de Marie le 31 mai 2010↗︎ à la  Grotte de Lourdes dans les Jardins du Vatican] 

« …En référence à la liturgie d’aujourd’hui, nous voulons contempler la Très Sainte Vierge Marie dans le mystère de sa Visitation. Dans la Vierge Marie qui va rendre visite à sa parente Élisabeth, nous reconnaissons l’exemple le plus limpide et la signification la plus véritable de notre chemin de croyants et du chemin de l’Église elle-même. L’Église est de par sa nature missionnaire, elle est appelée à annoncer l’Évangile partout et toujours, à transmettre la foi à chaque homme et à chaque femme et dans chaque culture.

“ En ces jours-là Marie partit et se rendit en hâte vers la région montagneuse, dans une ville de Juda ” [Lc 1, 39]. Le voyage de Marie est un authentique voyage missionnaire. C’est un voyage qui la conduit loin de chez elle, qui la pousse dans le monde, dans des lieux différents de ses habitudes quotidiennes, qui la fait arriver, dans un certain sens, jusqu’aux limites qu’elle peut atteindre. C’est précisément là, pour nous aussi, que réside le secret de notre vie d’hommes et de chrétiens. En tant que chrétiens et en tant qu’Église, notre existence est une existence projetée en dehors de nous. Comme cela était déjà arrivé à Abraham, il nous a été demandé de sortir de nous-mêmes, des lieux de nos sécurités, pour aller vers les autres, dans des lieux et des milieux divers. C’est le Seigneur qui nous le demande: “ Mais vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins… jusqu’aux extrémités de la terre ” [Ac 1, 8]. Et c’est toujours le Seigneur qui, sur ce chemin, place à nos côtés Marie comme compagne de voyage et mère attentive. Elle nous rassure, car elle nous rappelle qu’avec nous, il y a toujours son Fils Jésus, selon ce qu’il a promis: “ Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde . ” [Mt 28, 20]… »

 

Giotto di Bondone, 1310 – Fresque, église inférieure de la basilique Saint François à Assise – Domaine public

Tapisserie, Antependium de Strasbourg, 1410 – Musée des arts appliqués à Francfort-sur-le-Main – Domaine public

Enluminure – Heures à l’usage d’Amiens, XVIe s. – B.M. Amiens © enluminures.culture.fr