La Congrégation pour le Clergé appelle les paroisses à vivre une «conversion pastorale»


© Vatican News

Dans l’Église, il y a de la place pour tous et chacun peut trouver sa place, en respectant la vocation de chacun : c’est là le sens de l’Instruction “ La conversion pastorale de la communauté paroissiale au service de la mission évangélisatrice de l’Église ”, rédigée par la congrégation pour le Clergé. Le document ne contient aucune nouvelle législation, mais propose des moyens de mieux appliquer la législation actuelle, de manière à favoriser la coresponsabilité des baptisés et à promouvoir une pastorale de proximité et de coopération entre les paroisses.

Composée de onze chapitres, l’Instruction pourrait être divisée en deux macro-domaines : le premier (chap. 1-6) propose une large réflexion sur la conversion pastorale, le sens missionnaire et la valeur de la paroisse dans le contexte contemporain ; le second (chap. 7-11), en revanche, s’attarde sur les divisions des communautés paroissiales, les différents rôles qui y sont joués et les modalités d’application des normes relatives.

Signe permanent du Ressuscité au milieu des gens, la paroisse est donc «la maison au milieu des maisons» – lit-on dans la première partie du document – et son sens missionnaire est fondamental pour l’évangélisation. La mondialisation et le monde numérique ont modifié son lien spécifique avec le territoire, qui n’est plus seulement un espace géographique, mais un espace existentiel. Mais c’est précisément dans ce contexte qu’émerge la «plasticité» de la paroisse, capable de saisir les exigences du temps et d’adapter son service aux fidèles et à l’histoire.

C’est pourquoi l’Instruction souligne l’importance d’un renouveau missionnaire des structures paroissiales : loin de l’autoréférence et de la sclérose, elles doivent se concentrer sur le dynamisme spirituel et la conversion pastorale basée sur l’annonce de la Parole de Dieu, la vie sacramentelle et le témoignage de la charité. La «culture de la rencontre» devrait également être le contexte nécessaire pour promouvoir le dialogue, la solidarité et l’ouverture à tous : de cette façon, les communautés paroissiales pourront développer un véritable «art de la proximité». En particulier, l’instruction recommande le témoignage de la foi en la charité et l’importance de la prise en charge des pauvres que la paroisse évangélise.

La deuxième partie de l’instruction s’ouvre sur une analyse des divisions des paroisses : tout d’abord, il est expliqué qu’elles doivent suivre le facteur clé de la proximité, en tenant compte de l’homogénéité de la population et des caractéristiques du territoire. Le document s’attarde ensuite sur les procédures spécifiques relatives à la constitution, à la fusion ou à la division des paroisses, et sur celles relatives aux vicariats forains qui regroupent plusieurs unités paroissiales, et aux zones pastorales qui regroupent plusieurs vicariats forains…

Lire la suite sur

»» Le texte intégral de l’instruction est disponible sur le site

Lire aussi :
« Cardinal Stella : nous avons besoin de paroisses capables d’aller chercher ceux qui sont loin ».
Pour le cardinal Beniamino Stella, le préfet de la Congrégation pour le Clergé, la nouvelle Instruction de son dicastère découle de la nécessité d’orienter dans un sens missionnaire le renouvellement déjà en cours des structures ecclésiales. « Les paroisses ne doivent pas seulement penser à se protéger elles-mêmes, mais elles doivent pouvoir regarder au-delà de leurs propres frontières pour annoncer l’Évangile »…             » La suite ici↑