« La tradition populaire a consacré le mois de mai, entre Pâques et la Pentecôte, à Marie. »


Vierge reine des cieux – Homéliaire, 12e s. [1ère moitié] – B.M Cambrai ©  enluminures.culture.fr

 

« Le mois de mai… nous encourage à penser à elle et à en parler d’une façon particulière. C’est en effet son mois. Le temps de l’Année liturgique et ce mois de mai nous invitent donc à ouvrir nos cœurs à Marie d’une façon toute spéciale. » Saint Jean-Paul II, Audience générale du 2 mai 1979 

 

En ce mois de mai qui lui est traditionnellement consacré dans l’Église catholique, nous sommes invités à nous tourner vers Marie, la mère de Jésus, pour la prier, la chanter et nous confier à son intercession.

En effet, le mois de Marie est naturellement le mois de mai. Le Cantique des cantiques semble nous l’indiquer : « Car voici, l’hiver est déjà passé, la pluie a cessé, elle s’en est allée. Les fleurs ont paru dans le pays, la saison des chants est arrivée. La voix des tourterelles retentit dans nos champs. Sur les figuiers, les premiers fruits mûrissent. La vigne en fleur exhale son parfum… » Ct, 2, 11-13

« C’est donc le printemps de l’année et de la nature, – écrit l’abbé Maynard [1], chanoine de Poitiers dans son ouvrage sur “ La Sainte Vierge ” – et Marie le printemps des siècles et de la grâceC’est la saison des fleurs et elle est la Fleur. C’est aussi le temps qui suit la Résurrection de son Fils, le temps par conséquent où se chantent toutes ses joies, et où la joie de ses enfants doit éclater avec la sienne, avec la joie de la nature et du monde ; c’est un universel et unanime Laetare, adressé à la Reine du ciel et de la terre. »
[*] cité par J. Hoppenot in “ La Sainte Vierge dans la tradition, dans l’art, dans l’âme des saints et dans notre vie ” [1904], Société St-Augustin – Desclée, de Brouwer et Cie.

Historiquement, déjà au XIIe siècle, le roi de Castille Alphonse X associait dans un de ses chants la beauté de la Vierge à celle du mois de mai. Plus tard, au XVIIIe siècle, sous l’impulsion des Jésuites à Rome, se répandit plus largement la coutume d’une célébration familiale du mois de Marie pour sanctifier la vie quotidienne.
Le pape Pie VII [1800 – 1823] approuvera officiellement la pratique de cette dévotion en novembre 1815, et l’enrichira d’indulgences.

 

 

Pour rendre hommage à la Vierge Marie durant ce mois de mai 2020, nous pourrons :
   » la visiter dans la Basilique Notre-Dame du Port qui lui est dédiée [ré-ouverture à partir du 11 mai, tous les jours de 9 h à 18h ] ,
  » prier chaque jour le Rosaire ou le chapelet [invitation du pape Françoiset propositions de la paroisse à suivre] ,
   » prier la neuvaine qui vous sera proposée du 9 mai au 17 mai, sur le site de la Basilique et ici prochainement.

   

                          Vierge reine des cieux – Heures à l’usage de Rome, vers 1510 – B.M Tours © enluminures.culture.fr