Loi bioéthique : les évêques de France invitent à quatre vendredis de jeûne et de prière


Certaines dispositions de la loi bioéthique conduisant à un véritable bouleversement anthropologique, la Conférence des évêques de France [CEF] invite les catholiques au jeûne et à la prière durant les quatre vendredis, du 15 janvier au 5 février 2021.

La CEF met à la disposition du public un dossier préparé par son Groupe bioéthique, intitulé «  Que nos yeux s’ouvrent » qui :
     » explique la position de l’Église catholique sur ces enjeux de bioéthique ,
     » sert de support pour un parcours spirituel qui peut être suivi seul ou en famille.

« Le projet de loi révisant la loi de bioéthique revient bientôt devant le Sénat, en deuxième lecture. Le Gouvernement voudrait le faire aboutir sans retard. Ce projet de loi entraîne des risques graves pour notre société en bouleversant l’ordre de la filiation humaine. N’assistons-nous pas à un aveuglement diffus sur la dignité de tout être humain qui vient gratuitement à l’existence et qui doit être accueilli fraternellement ?

Les évêques de France ont souhaité appeler tous les catholiques ainsi que les hommes et femmes de bonne volonté à se tourner vers Dieu en priant et en jeûnant pour Lui demander la grâce de nous ouvrir les yeux à tous et d’être ensemble des artisans du respect de l’être humain dès sa conception. »
[Source : communiqué de la CEF]

» Lire le communiqué de la Conférence des évêques de France↗︎

» Accéder au dossier « Que nos yeux s’ouvrent » sur le site