Neuvaine de prière pour la fête du Christ-Roi et la clôture de l’Année liturgique : 2e jour – De bons samaritains


Le Bon Samaritain emporte à l’auberge l’homme blessé, in l’Hortus Deliciarum
[encyclopédie chrétienne, 1159-1175, réalisée par Herrade de Landsberg et ses moniales au couvent de Hohenbourg – Mont Sainte-Odile]

Dimanche 22 novembre [2e jour]

 

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Parabole du bon Samaritain [Luc 10,25-37]

Et voici qu’un docteur de la Loi se leva et mit Jésus à l’épreuve en disant : « Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? » Jésus lui demanda : « Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ? Et comment lis-tu ? » L’autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain comme toi-même. » Jésus lui dit : « Tu as répondu correctement. Fais ainsi et tu vivras. » Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : « Et qui est mon prochain ? » Jésus reprit la parole : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l’avoir dépouillé et roué de coups, s’en allèrent, le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l’autre côté. De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l’autre côté. Mais un Samaritain, qui était en route, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de compassion. Il s’approcha, et pansa ses blessures en y versant de l’huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent, et les donna à l’aubergiste, en lui disant : “Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.” Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l’homme tombé aux mains des bandits ? » Le docteur de la Loi répondit : « Celui qui a fait preuve de pitié envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi, fais de même. »

PRIÈRE
Pape François, encyclique Fratelli tutti

Seigneur, Notre Dieu, Trinité d’amour
par la force communautaire de ton intimité divine,
fais couler en nous le fleuve de l’amour fraternel.
Donne-nous cet amour qui se reflétait dans les gestes de Jésus
dans sa famille de Nazareth et dans la première communauté chrétienne.

Accorde aux chrétiens que nous sommes de vivre l’Évangile
et de pouvoir découvrir le Christ en tout être humain,
pour le voir crucifié
dans les angoisses des abandonnés et des oubliés de ce monde,
et ressuscité en tout frère qui se relève.

Viens, Esprit Saint, montre-nous ta beauté
reflétée en tous les peuples de la terre,
pour découvrir qu’ils sont tous importants, que tous sont nécessaires
qu’ils sont des visages différents
de la même humanité que Tu aimes. Amen !

PAROLES de FRANÇOIS : De bons samaritains 
Fratelli Tutti, nos 72 et 77

La parabole se présente de telle manière que chacun d’entre nous peut se laisser interpeller.
Chaque jour nous sommes confrontés au choix d’être de bons samaritains, des voyageurs indifférents qui passent outre… C’est l’heure de vérité : Allons-nous nous pencher pour toucher et soigner les blessures des autres ? Allons-nous nous pencher pour nous porter les uns les autres sur les épaules ? C’est le défi actuel dont nous ne devons pas avoir peur.
La question pourrait être : laisserons-nous gisant à terre l’homme agressé pour courir chacun nous mettre à l’abri de la violence, ou poursuivre les brigands.

Aujourd’hui, nous sommes en face de la grande opportunité de montrer que par essence nous sommes frères, l’opportunité d’être d’autres bons samaritains qui prennent sur eux la douleur des échecs au lieu d’accentuer les haines et les ressentiments.

INTENTIONS DE PRIÈRE DU JOUR

1. Pour que chacun se laisse vraiment interpeller par la parabole. [Silence 10’’]

2. Pour tous les « bons samaritains » de notre paroisse. {et ils sont nombreux!}  [Silence 10’’]

ÉCOUTER LE CHANT DE LA NEUVAINE
par Franck, responsable du Centre de Musique Liturgique du diocèse de Clermont

» Fratelli tutti, tous frères” sur
» Paroles du chant↗︎

INVOCATION [une ou deux fois]

Christ, Roi de l’univers, donne-nous d’écouter ta Parole et d’en vivre !

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.