Archives

❛ LETTRE D’INFORMATION ❜

Ayons la joie de « faire dire une messe » !

Pour remercier Dieu, prier pour un défunt ou une famille,
prier pour les vocations ou une intention particulière…

 

Occasions pour offrir une messe

Tous les moments importants de la vie peuvent être l’occasion d’offrir une messe.

Pour les défunts
C’est l’intention de messe la plus courante. Célébrer la messe pour les défunts est une très ancienne tradition dans l’Église ; c’est un acte de foi par lequel nous demandons à Dieu de les accueillir auprès de Lui dans la gloire. Le prêtre peut citer cette intention au mémento des défunts dans la prière eucharistique.

Pour les vivants
La messe est un soutien pour notre prière d’intercession pour des proches qui traversent une période difficile : maladie, difficulté de couples…
Une messe peut également être demandée pour des parents, de jeunes mariés, des amis, des prêtres, de nouveaux prêtres…

En action de grâce
Pour remercier Dieu d’un heureux événement : jubilé sacerdotal, mariage et anniversaire de mariage, naissance, baptême, guérison, prière exaucée, paix retrouvée…

Pour une demande particulière
On peut, par exemple, vouloir offrir une messe pour la vie de l’Église, pour les vocations [pour que le Seigneur « envoie des ouvriers » toujours plus nombreux au service de l’Évangile], pour la paix ou la justice dans le monde.
On peut aussi, pour garder une certaine discrétion, demander une messe « à une intention particulière ».

À quelle date ?

Vous pouvez préciser la date à laquelle vous souhaitez que la messe soit célébrée pour pouvoir vous y unir par la participation ou la prière.

Comment demander ?

Vous pouvez demander que soit célébrée une messe pour une intention particulière, le dimanche ou en semaine.
Pour la demande, il suffit de vous adresser à la Maison paroissiale ou à la sacristie des églises où l’on pourra vous renseigner sur les dates possibles.
Vous pouvez demander que votre intention soit indiquée au cours de la messe ou qu’elle reste confidentielle.

L’offrande de messe

« La messe n’a pas de prix. » Mais il est de tradition que la personne qui demande une messe pour une intention particulière s’associe spécialement à la célébration en versant une offrande qui n’est ni le prix de la messe, ni les honoraires du célébrant.
Ces offrandes sont indispensables à la vie matérielle de l’Église, des prêtres et de la communauté paroissiale, et pour participer ainsi à l’évangélisation. La pratique de l’offrande date du VIIIe siècle ; elle prend racines dans l’Ancien Testament où le prêtre recevait une part des sacrifices faits à Dieu.
Pour une messe, le montant de l’offrande – fixé par la Conférence des Évêques de France – est actuellement de 18 €. [En cas de règlement par chèque, celui-ci devra être libellé au nom de : Paroisse Notre-Dame de Clermont, 19 rue Blatin].