Retour en images sur la messe de rentrée de la paroisse Notre-Dame de Clermont le 27 septembre 2020


Pour cette messe de rentrée 2020 de notre communauté paroissiale, le Père Paul Destable était entouré, dans le choeur de la Cathédrale, de ses frères prêtres : Agostinho Hinuwa, Félix Mavambo [prêtre fidei donum du diocèse de Cabinda en Angola] et Bernard Noël [ancien curé de la paroisse Sainte Croix des Puys];  des diacres : Yves Bardon, Manuel de Matos [diacre pour la communauté portugaise] et Fernando Vaz; des frères Capucins : Raffaele Ruffo [gardien de la Fraternité] et Sylvain Pascal, ainsi que des membres de l’Équipe d’Animation Paroissiale [E.A.P].

À l’issue de la célébration, les nouveaux arrivants ont pu faire connaissance des membres de l’E.A.P [en raison des circonstances sanitaires, le traditionnel verre de l’amitié n’a pas pu être organisé cette année].

 

 

Homélie du Père Paul Destable, curé de la Paroisse

          « Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne »

          Si vous me permettez un peu d’humour je dirais qu’il y a des jours où la Parole de Dieu facilite le travail du prédicateur. En ce jour de messe de la rentrée de la paroisse, l’Évangile nous offre cette belle parole du Seigneur : « Mon enfant va aujourd’hui travailler à la vigne ». Voilà une expression tout à fait adaptée au moment que nous vivons.

         Dimanche dernier, le Christ se présentait comme un maître qui embauche à toute heure du jour, à chaque étape de la vie. Il compte sur nous pour travailler effectivement à la venue du Règne de Dieu qui est un règne de justice, de paix et de réconciliation. Aujourd’hui, le Seigneur nous propose une parabole qui invite à examiner quelle est la qualité de notre réponse et de notre travail dans cette vigne.

          Quelle est cette vigne pour laquelle le Seigneur appelle et envoie ? Cette vigne c’est le monde, c’est notre centre-ville de Clermont, ce sont nos relations sociales, c’est notre famille. À toute heure du jour, nous sommes embauchés pour que cette vigne ne soit pas gouvernée par la loi de la jungle et de la brutalité, pour que cette vigne puisse donner  les fruits qui vont nourrir la famille humaine sur tous les plans : physique, intellectuel, moral et spirituel.

          Depuis  le début de l’épidémie nous avons pris conscience, je l’espère, de prendre soin les uns des autres, de prendre soin du bien commun qui nous permet de vivre ensemble. Nous avons à être vigilants pour que l’espérance et la solidarité soient plus fortes que  la peur et le repli sur soi. Plus une situation est difficile et risquée, plus il est urgent de ne pas laisser la peur prendre en main le gouvernail de notre vie. Nous avons toujours à vérifier si notre écoute de la Parole de Dieu se met en pratique dans les circonstances actuelles. La foi chrétienne n’est pas d’abord une pensée juste, mais un agir juste.

            La lettre de saint Paul aux chrétiens de Philippes est elle aussi éclairante pour vivre cette rentrée de notre paroisse. L’apôtre leur écrit pour les appeler à renouveler leur vie fraternelle. « S’il est vrai que dans le Christ on se réconforte les uns les autres, si l’on s’encourage avec amour, si l’on est en communion dans l’Esprit, si l’on a de la tendresse et de la compassion, pour que ma joie soit complète ayez les mêmes dispositions. Ayez entre vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus. » Saint Paul cite alors l’hymne qui est un condensé de tout le mystère du Christ : « Ayez entre vous le comportement que l’on a quand on appartient au Christ, lui qui était dans la condition de Dieu ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Il est devenu semblable aux hommes, obéissant jusqu’à la mort sur la croix, c‘est pourquoi Dieu l’a exalté et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom. » Par amour, le Christ a vécu un abaissement jusqu’à l’extrême et Dieu son Père en le ressuscitant l’a relevé jusqu’à l’extrême pour qu’il soit le sauveur de tous les hommes. Travailler effectivement à la vigne du Seigneur, c’est adopter les mêmes dispositions, le même comportement que le Christ, c’est, comme lui, prendre le chemin laborieux de l’amour qui se donne.

           C’est donc ainsi que nous pouvons faire vivre notre paroisse et nos communautés chrétiennes comme des lieux où s’expérimente la fraternité évangélique. Chaque chrétien est appelé à se convertir, notre paroisse est elle aussi appelée à se convertir, à dire un vrai « oui » à celui qui l’appelle et l’envoie. Il y a deux efforts paroissiaux de  Carême que nous pourrions adopter définitivement.

        Le Carême 2019 mettait l’accent sur le pôle disciple. Il recommandait de préparer les lectures du dimanche suivant. Une lecture biblique qui a déjà été lue et méditée nous touchera plus authentiquement le cœur.

          Le Carême 2020 mettait l’accent sur le pôle missionnaire, il proposait que chacun invite une personne pour participer à un temps de vie en Église : une célébration, un temps de prière, un temps de partage fraternel, etc.

          Ces deux efforts communs peuvent conduire notre paroisse Notre-Dame de Clermont à être plus fidèle à sa mission et de devenir un bain nourricier qui permet à chaque paroissien de répondre un peu plus à sa vocation de disciple-missionnaire.

         « Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne ». Par ces paroles, c’est Jésus lui-même qui nous adresse une prière de demande. Seigneur, merci, Tu nous fais un grand honneur en nous embauchant pour travailler à Ton Royaume. Augmente en nous la foi, l’espérance et l’amour pour que notre travail dans Ta vigne porte beaucoup de fruits.                                                                       

 

 

Présentation des orientations de l’E.A.P pour 2020/2021
par deux de ses membres

          L’équipe d’animation paroissiale oeuvrera cette année dans la continuité de l’orientation de l’année dernière : « Qui annoncera l’Évangile demain à Clermont ? »

Nous continuerons de développer l’accueil pastoral en ouvrant la communauté : exposition des crèches, parcours Alpha et Alpha Duo, marche de la Croix, accueil dans nos églises le week-end, expositions, conférences…

          Nous proposerons aussi des activités permettant à chacun de croître et de se positionner dans son rôle de disciple missionnaire  : catéchèse des adultes, prier au coeur de la ville, louange, dimanche des familles, formation pastorale.

Le contexte sanitaire particulier nous demande aussi d’organiser et de penser différem-ment nos cérémonies : repenser l’accueil au début de l’office, continuer de proposer les services paroissiaux en tenant compte des règles sanitaires. C’est aussi pourquoi, cette année, nous allons renforcer l’offre numérique au travers du site notredamedeclermont.fr [lettre d’information, services, comptes rendus des évènements…] ainsi qu’au travers de la chaîne Youtube NDC 63 pour permettre d’accéder « à distance » à une nourriture spirituelle : Évangiles, homélies, retransmission des grands temps liturgiques…

         Suite à l’expérience du confinement, nous allons continuer de porter attention aux personnes isolées ou fragiles, de trouver des relais pour identifier et aider les personnes de la paroisse en grande solitude.

             Annoncer l’Évangile, c’est aussi annoncer la joie de croire, alors toute l’équipe de l’E.A.P vous souhaite une joyeuse rentrée spirituelle, familiale et professionnelle.

» Retrouvez ici la prière universelle↗︎

Photographies © Emmanuel Arbitre – Paroisse Notre-Dame de Clermont