Sanctification du jour du Seigneur en ce 4e dimanche de Carême 2020, de Laetare


Jésus guérit laveuge-né – Vitrail de Notre-Dame du Port © Paroisse Notre-Dame de Clermont

En ce temps de confinement pour cause de pandémie, nous sommes privés de la sainte messe et ne pouvons pas non plus visiter une église.

Pour autant, nos prêtres – remercions-les et prions beaucoup pour eux – ainsi que des paroissiens, membres de l’équipe liturgique, de l’équipe d’animation pastorale, des chorales ou d’autres mouvements paroissiaux – qu’il soient ici remerciés -, continuent de préparer pour nous les textes [homélie, éditorial, prière universelle, chants] pour nous accompagner et nous aider à sanctifier le jour du Seigneur.


Le dimanche de Laetare

Le quatrième dimanche de Carême, appelé de Lætare, est un dimanche de joie au milieu du Carême. Aujourd’hui, le violet disparait et laisse place au rose dans la liturgie. Écoutons Dom Robert Le Gall :

«  Premier mot latin de l’Introït du quatrième dimanche de Carême : “Réjouissez-vous”. Comme au dimanche de Gaudete au milieu de l’Avent, l’Église fait une pause dans la pénitence quadragésimale, pour mieux se hâter vers les joies pascales. En vue de mieux le signifier, on peut porter en ce jour des ornements roses, mettre des fleurs dans le sanctuaire, jouer de l’orgue. » 
Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés


L’éditorial du dimanche

Comme chaque dimanche, vous trouvez l’éditorial [de la feuille paroissiale dominicale] sur votre site paroissial.

Depuis novembre 2019, chaque semaine, un chrétien est invité à écrire cet éditorial nous présentant le Christ évangélisateur.

« Il m’a mis de la boue sur les yeux, je me suis lavé, et je vois. » : l’éditorial de ce 4e dimanche de Carême est centré sur le verset 15 du chapitre 9 de l’Évangile selon saint Jean.
» Trouvez l’éditorial en suivant ce lien


L’homélie du 4e dimanche de Carême

« “Dieu ne regarde pas comme les hommes, les hommes regardent l’apparence, mais le Seigneur regarde le cœur.” [1 Samuel 16, 7].
      La période actuelle peut sembler mettre en difficulté la capacité de l’homme à vivre en relation avec ses semblables. . . Peut-être est-ce aussi une opportunité pour ne plus regarder l’apparence mais le cœur de nos frères . . . Une opportunité pour vivre pleinement cette communion des saints à laquelle nous croyons en le proclamant dans le « Credo ». . . Le fait de ne pas pouvoir nous rencontrer en chair et en os. . . doit nous aider à prendre conscience d’une manière tout à fait réelle de cette relation primordiale qui nous unit et qui prend naissance dans notre relation primordiale à Dieu, Père créateur. . .  »

» Trouvez ici l’homélie


La prière universelle

Chaque semaine, les textes de la prière universelle du dimanche sont proposés aux prêtres par les membres de l’équipe liturgique de notre paroisse.

» Trouvez ici la prière universelle de ce 4e dimanche de Carême 


Vivre chez soi le jour du Seigneur

La paroisse vous donne ici trois pistes, qui sont autant de moyens, pour sanctifier le jour du Seigneur.


Un « coin prière » 

Il s’agit de mettre en valeur, ou de créer si ce n’est pas encore le cas, un « coin prière » dans son domicile.

Un beau « coin prière », en un endroit propice et calme, favorise la prière personnelle ou familiale.

Pour cela, on peut y placer :
» la Bible, ou un autre livre de méditation, ou des livres de prière pour enfants ,
» un crucifix, une statuette, une image ou une icône, pour nous aider à nous concentrer sur la prière ,
» une bougie, présence de la Lumière de Dieu.

Le « coin prière » pourra être animé avec quelques fleurs devant le crucifix, la statuette ou l’icône et, à l’occasion des fêtes et temps liturgiques [Carême, Pâques, Noël… ] en y plaçant, jour par`es jour, de menus objets [cailloux, bouts de papier, décorations]. Si l’endroit s’y prête, on pourra y installer la crèche de Noël.


Suivre la messe à la radio ou à la télévision

Il existe de nombreuses propositions : Le Jour du Seigneur sur France 2, KTO Télévision catholique, messes diffusées par les chaînes YouTube de nombreuses paroisses…

« LE JOUR DU SEIGNEUR » sur France 2 : messe en direct à 11 h [précédée d’un magazine à 10h30].

«  Face au confinement, le succès des messes filmées.
 . . . dimanche 15 mars, la messe retransmise en direct sur France 2 a dépassé le million de téléspectateurs. Avec 12 % de parts de marché, cette messe télévisée a ainsi dépassé des programmes habituellement plus populaires . . . »  Lire la suite sur LaCroix.com
» En suivant cette messe sur France 2, nous pouvons contribuer à maintenir, voire à augmenter, ce niveau d’audience pour prévenir l’éventuelle tentation de suppression [que l’on a déjà connu par le passé] de cette plus vieille émission de France.

KTO diffuse deux messes par jour
» depuis l’église Saint-Germain-l’Auxerrois : du lundi au samedi à 18h15, le dimanche à 18h30 ,
» depuis la chapelle de la Maison Sainte-Marthe à Rome, la messe du pape François à 7h [KTO en assure la version francophone, en collaboration avec Vatican Media].
» Pour plus d’informations, consultez le site de KTO


Un chant avant le repas de midi

Sur la toute jeune chaîne YouTube NDC63 de notre paroisse, vous êtes invités à écouter le chant pour «Dimanche midi» spécialement enregistré par Mariette qui dirige la chorale Les Loups-Anges [messe des jeunes du 1er dimanche du mois à la Cathédrale] et du jeune Choeur d’Enfants.

» Cliquer ici pour écouter le chant.

θ θ θ θ θ